Pour tout contact : +32487/137.901

Comme vous le savez toutes, Ramadan rime avec apaisement de l’âme, regain de foi, multiplication des actes d’adoration… Ramadan nous permet de nous remettre en question et de nous purifier.

Tout comme notre esprit, le corps va également s’assainir, se détoxifier tout au long du jeûne (A condition que ce dernier soit correctement effectué). Les organes normalement mobilisés pour les mécanismes digestifs en profitent pour se refaire une santé, d’où l’importance de ne pas les torturer le soir venu 😉

 Le sucre normalement apporté par l’alimentation, sera fabriqué par le foie via les réserves de graisses et de protéines.  Le taux de mauvais cholestérol  quant à lui diminue, les sécrétions d’hormones s’inversent pour limiter les sensations de faim et le corps réduit naturellement ses pertes en eau soubhanaLlah !

 

Voici quelques conseils diététiques qui vous permettront de tirer pleinement bénéfice de ce mois sacré :

·       Le ftour

« La soif s’est dissipée, les veines sont irriguées et la récompense est confirmée, si Allah le veut! » (Rapporté par Abou Daoud)

Il est recommandé d’apporter du glucose rapidement à l’organisme et de le réhydrater. Ce qui est en parfaite adéquation avec la Sunna de notre noble Prophète sws : quelques dattes et du lait.

Un bol de soupe ou de l’eau pourront accompagner cette rupture du jeûne.

Le sucre contenue dans la datte sera rapidement assimilé ce qui aura pour avantage de calmer la sensation de faim.

Pour que cette assimilation se passe dans de bonnes conditions, une petite pause s’impose avant de passer au repas suivant, profitez-en pour effectuer la prière de Al Maghreb.

 

·       Le repas principal

Modérez votre consommation de fritures, de baghrirs, msemen et autres chebakiya qui ne présentent pas vraiment d’intérêt sur le plan nutritionnel (mais qui sont si bons, je le reconnais^^)

Ce repas doit être riche en antioxydants pour catalyser l’effet détoxifiant du jeûne : mettez donc la dose sur les légumes ! Ils doivent représenter la moitié de votre assiette.

Ceux-ci seront accompagnés d’une viande blanche, rouge ou de poisson (grillé, au four, papillote, vapeur…)  ainsi que d’une petite quantité de féculents : pommes de terre, quinoa, boulghour pain, pâtes ou riz, de préférence complets pour ces derniers.

Terminez votre repas par un fruit.

Ce repas ne doit pas être trop riche pour éviter au corps de stocker plutôt que d’assimiler. De plus si l’on mange trop, la faim ne se fera pas sentir pour le souhour !

 

·       Le Souhour

 

«  Prenez le souhour, car il y a dans le souhour une bénédiction » (rapporté par Boukhari)

 

Ce dernier doit être pris le plus tard possible.  Certaines personnes trouvent la  force et l’appétit de refaire un repas complet mais je recommande tout de même de prendre un déjeuner classique pour éviter tout inconfort digestif durant le sommeil.

Zappez donc les plats huileux et épicés afin de passer le reste de votre nuit sereinement.

Le sucre, trop rapidement assimilé, sera de préférence proscrit pour éviter de ressentir faim et faiblesses tôt dans la journée.

 

Le souhour  doit être riche en glucides complexes dont la diffusion sera lente : pain complet ou aux céréales, müesli,  biscottes…

Il devra également inclure des protéines : œuf, viande (plutôt de la charcuterie maigre), fromage…

Terminez  enfin par un fruit.

 

N’oubliez pas, pour chacun de ces 3 repas, de vous hydrater suffisamment ( 2 grands verres d’eau minimum par repas) et de surtout de rester sensible à vos sensations de faim et de satiété.

 

En vous souhaitant d’ores et déjà un excellent mois de Ramadan à toutes, puisse Allah swt accepter notre jeûne et nos actions pieuses ! Amine

 

Hanane A.

>